Chronique : Endgame, L'Appel de James Frey et Nils Johnson-shelton

ENDGAME, L'APPEL James Frey et Nils Johnson-Shelton Editions Gallimard LE MONDE. MAINTENANT. AUJOURD'HUI. DEMAIN. ENDGA...

ENDGAME, L'APPEL
James Frey et Nils Johnson-Shelton
Editions Gallimard

LE MONDE. MAINTENANT. AUJOURD'HUI. DEMAIN.
ENDGAME EST UNE RÉALITÉ, ET ENDGAME A COMMENCE.
Douze jeunes élus, issus de peuples anciens.
L'humanité toute entière descend de leurs lignées, choisies il y a des milliers d'années.
Ils sont les héritiers de la Terre.
Pour la sauver, ils doivent se battre, résoudre la Grande Enigme.
L'un d'eux doit y parvenir, ou bien nous sommes tous perdus.
Ils ne possèdent pas de pouvoirs magiques, ils ne sont pas immortels.
Traitrise, courage, amitié, chacun suivra son propre chemin, selon sa personnalité, ses intuitions et ses traditions.
Endgame n'a ni règles ni limites. 
Il n'y aura qu'un seul vainqueur.


Ce livre est typiquement le genre de livre que l'on ne lâche plus une fois ancré dans l'univers.
Les auteurs ont su nous transporter dans une dystopie proche du réel en intégrant de nombreuses références historiques et géographiques
On est toujours sur cette vague de romans où les jeunes ados (ici entre 13 et 19 ans) portent la survie de l'humanité sur leurs épaules, mais contrairement à d'autres, ici ces jeunes y sont préparés.
Dès leur plus jeune âge ils savent qu'un jour Endgame commencera, et c'est par une chute de météorites que le jeu commence.
On pourrait aisément comparé ce roman à la trilogie Hunger Games, cependant on en reste éloigné.
Les personnages sont ici très libres, ils doivent suivre des indices mais ils peuvent se rendre où ils le souhaitent et à leur rythme. Tuer oui , mais moins rapidement que dans Hunger Games, où l'issue du combat apparaît clairement. Dans Endgame, c'est plus subtil, des alliances se crée, des sentiments prennent le dessus.
C'est d'ailleurs ce qui aide à se sentir plus proche des élus, sinon saurait été de simples combattants et le récit en aurait été trop brut je pense.
Un des points important du livre c'est qu'il est vraiment un bon page turner, en effet à chaque personnage, son chapitre et donc son aventure son destin qui bien sur diffère de celui des autres même si de nombreux croisements interviennent au cours de l'histoire.
Les personnages ont été bien décrits, on peut facilement les différencier, de par leur personnalité et leurs caractéristiques physiques, et j'en suis ravie car au début j'avais peur de me perdre et de ne plus suivre. 
L'action est vraiment très marquée dans cette histoire, le récit ne s’essouffle jamais, on va d'énigmes en énigmes, de révélations en révélations et l'atmosphère de violence et de manipulation passe vraiment bien parce que dès le début on comprend a quel point la survie de leur peuple en dépend.
Ce livre est vraiment très addictif, on se croit presque nous mène embarqué dans la quête de la Clé de la Terre, dans cet univers sombre et dirigé par un personnage énigmatique Kepler 22b qui semble finalement être le maître de la manipulation.
Il ressort de cette lecture beaucoup de questions sur la destinée des personnages et surtout sur l'issue du jeu en lui même. Les personnages chercheront-ils à renversé Endgame, tout en sauvant l'intégralité de l'humanité où bien y aura t-il au final qu'un seul gagnant et donc qu'un seul peuple de sauvé?
Ce fut un excellent moment de lecture, avec une aventure sombre aux quatre coins du monde avec le destin de l'humanité entre les mains de 12 jeunes adolescents.
J'ai grande hâte de lire la suite!
★★★★★




You Might Also Like

2 commentaires

  1. coucou,
    cela fait un moment que je me tate à ajouter ce livre à ma wishlist depuis que je l'ai aperçu en magasin. Puis ta chronique m'a vraiment donné envie de commencer ce livre & a supprimé certains de mes doutes.

    RépondreSupprimer

Flickr Images